ATHENA21.ORG

Géopoli­tique et développe­ment durable

icone mail

Le blog de Ben Cramer, jour­nal­iste polémologue

16 Mar 2017
Sortir du nucléaire, OK, mais où est la sortie ?

Aban­don­ner (pro­gres­sive­ment) le nucléaire civil sans vouloir ‘se passer’ du nucléaire mil­i­taire, est-​ce bien raisonnable ? Dans la mesure où le nucléaire peut se décliner comme un outil (car­bu­rant) sur le plan énergé­tique, ou/​et comme une muni­tion dans le cadre d’une stratégie de défense, tout can­di­dat à la prési­den­tielle n’a pas droit à l’erreur…
Les dizaines de cathé­drales en béton qui meublent notre paysage n’auraient pas été édi­fiées sans la témérité des archi­tectes de la force de frappe. D’ailleurs, si le nucléaire civil n’était pas une retombée du mil­i­taire, nul ne soupçonnerait [ … ]

Pro­pos désar­mants et paci­fisteslire la suite…
04 Mar 2017
Les Suédois reprennent du service

La Bel­gique (1992), les Pays-​Bas (1996), le Por­tu­gal en 1999, l’Italie en 2005, la France, l’Espagne (2011), l’Allemagne, ont renoncé à l’armée de con­scrip­tion en imi­tant les Bri­tan­niques qui se sont con­ver­tis à l’armée de métier dès 1957 puis en 1963 ; et les Etats-​Unis ont préféré s’y résoudre après la guerre du Vietnam…Mais la Suisse, l’Autriche, le Dane­mark, la Fin­lande, la Norvège, (avec une durée de ser­vice uni­sexe de 12 mois), tien­nent bon. La Suède qui avait aban­donné la con­scrip­tion en 2010, y revient. Alors, la pro­fes­sion­nal­i­sa­tion est-​elle un gage de moder­nité ? D’efficacité ? Même si les armées mercenaires [ … ]

Bonnes nou­velleslire la suite…
28 Fév 2017
Etats-Unis : in weapons we trust!

«Les pays peu­vent, ainsi que l’histoire l’a déjà démon­tré, être détru­its de mul­ti­ples façons. L’une d’elles con­siste à se lancer dés­espéré­ment dans une course aux arme­ments» (déc­la­ra­tion de Peter Naray, ambas­sadeur de Hon­grie auprès de la Con­férence du Désarme­ment, Genève, le 7 sep­tem­bre 1999).
S’il est de bon ton de se lamenter sur l’épuisement des matières pre­mières, l’épuisement des États de plus en plus en fail­lite, l’épuisement de l’empire (cf. Paul Kennedy, Nais­sance et Déclin des grandes puis­sances – Payot, Paris, 1989), l’épuisement de la puis­sance tout court [ … ]

Décrois­sance mil­i­tairelire la suite…
24 Fév 2017
Présidentielles 2017 : Yes, We should!

Un pro­gramme prési­den­tiel qui ferait l’impasse sur les enjeux inter­na­tionaux serait aussi dénué de sens qu’une mai­son sans fenêtres, qu’un cav­a­lier sans mon­ture.
S’il est nor­mal et, bien sûr, néces­saire que les can­di­dats à la prési­dence de la République for­mu­lent leur pro­gramme en matière économique et sociale, âge de la retraite, nom­bre de fonc­tion­naires, durée du tra­vail, fis­cal­ité, min­ima soci­aux, il est assez sur­prenant qu’ils n’aient rien à dire ou presque sur ce qui est pour­tant de la com­pé­tence exclu­sive et essen­tielle du Prési­dent en vertu de l’article 15 de la Con­sti­tu­tion : ‘Le prési­dent de la République est le chef des [ … ]

Pro­pos désar­mants et paci­fisteslire la suite…
21 Fév 2017
Le SIPRI dépassé par la soif de militarisation

Sig­mar Gabriel, le nou­veau min­istre alle­mand des Affaires étrangères, déclare ces jours-​ci : «Je ne suis pas opposé à l’objectif des 2%, (du PIB con­sacré à la défense) mais atten­tion, prévient-​il, ‘à ne pas retomber dans le piège d’une course aux arme­ments’. Le min­istre s’interroge à cette occa­sion sur la sit­u­a­tion des Etats comme la Grèce, ce pays de 11 mil­lions d’habitants qui dépense beau­coup pour son armée (plus de 2% de son PIB et non plus 6% comme dans les années 80). On le com­prend : il pos­sède davan­tage de chars (1.300 tanks dont 170 «Leop­ard 2″ alle­mands) que l’Allemagne ou la Grande-​Bretagne, cinq fois plus que la France, et [ … ]

Décrois­sance mil­i­tairelire la suite…
06 Fév 2017
Guerres et Paix et …Présidentielles

Face au dérè­gle­ment géopoli­tique auquel l’électeur lambda peut assis­ter, cer­taines ques­tions s’imposent dans la mesure où le temps est venu d’axer la cam­pagne prési­den­tielle (2017) sur les enjeux inter­na­tionaux et les enjeux de guerre et de paix.
1L’OTAN veut rejouer la guerre froide - Der­rière cette ques­tion — Va-​t-​on se coltiner ici, en Europe, les con­séquences d’une nou­velle guerre froide ? – s’en pro­fi­lent beau­coup d’autres, notam­ment au sujet d’Alzheimer, c’est-à-dire les leçons qui ont malen­con­treuse­ment échappé à cer­tains suite à l’effondrement du Mur de Berlin il y a un quart de siè­cle. Cher­chons l’erreur !
Hum­i­lier [ … ]

Pro­pos désar­mants et paci­fisteslire la suite…
28 Déc 2016
L’Allemagne, prête à flirter avec la bombe française

Avec Don­ald Trump, le réveil des chers ‘alliés’ de l’Amérique est bru­tal. En Alle­magne aussi, on s’interroge sur la valid­ité d’un para­pluie OTAN qui n’est plus une assurance-​vie, d’autant plus que Trump con­sid­ère que l’institution OTAN est ‘obsolète’. De quoi brouiller les cartes géopoli­tiques.
Selon les proches de Merkel, dont les pro­pos sont relayés par ‘Der Spiegel’ ce mois-​ci, le moment est venu de revis­iter l’Europe. Pre­mière étape ? Con­va­in­cre les voisins et parte­naires de l’Allemagne que le sauve­tage de l’UE ne passe plus par l’union moné­taire. Arrê­tons de faire marcher les essuie-​glaces à la même [ … ]

Pro­liféra­tions nucléaireslire la suite…
07 Sep 2016
L’ONU et le Traité sur le Commerce des Armes

Rien de tel qu’une con­férence onusi­enne pour com­pren­dre que l’ONU et ses con­ven­tions sont pavées de bonnes inten­tions. Exem­ple ? Le ‘code de bonne con­duite’ pour assainir et moraliser un secteur en plein boom, celui du trafic de l’armement, où la trans­parence con­cur­rence celle de la FIFA. Les trac­ta­tions ont com­mencé il y a 20 ans, et finale­ment en décem­bre 2014, le Traité sur le Com­merce des Armes (TCA) est entré en vigueur. Pour lim­iter la casse des civils, les déra­pages géno­cidaires, les archi­tectes du TCA ont tout prévu. Sauf que les com­bat­tants changent d’uniforme et que le matériel, imma­triculé n’importe où et fig­u­rant sur aucun reg­istre national ou international [ … ]

Bonnes nou­velleslire la suite…
02 Sep 2016
Les factures des OPEX: c'est du lourd !

L’armée française est engagée depuis main­tenant une douzaine d’années dans un nom­bre gran­dis­sant d’opérations extérieures (Opex) — semble-​t-​il payantes en ter­mes de sondages — mais dont la cohérence stratégique devient de moins en moins claire. Que coûteront-​elles au final ?
Dans l’opération otani­enne en Afghanistan, décidée dans l’émoi du 11 sep­tem­bre 2001 3 600 sol­dats français ont été déployés en per­ma­nence jusqu’en 2014. A ce jour, l’engagement depuis 2001 a coûté près de 3 mil­liards d’euros pour les seules dépenses mil­i­taires et, à l’échéance de 2014, le surcoût [ … ]

L’exception françaiselire la suite…
17 Aoû 2016
Gardarem Lo Larzac, encore une fois

On croy­ait l’affaire du Larzac reléguée aux livres d’histoire. Ben non, les mil­i­tants vont repren­dre du ser­vice car l’introduction de légion­naires sur zone est de nou­veau à l’ordre du jour. Mais que dia­ble vont faire ces képis blancs pour manœu­vrer là où tout mil­i­taire fut écon­duit il y a 40 ans ?
La 13e demi brigade de la Légion étrangère — pronon­cez D-​B-​L-​E. n’a pas de chances. Après avoir ray­onné pen­dant près de 50 ans sous d’autres lat­i­tudes, elle a reçu l’ordre de sta­tion­ner dans le bourg de gar­ni­son dénommé La Cav­a­lerie au Larzac, dès cet été. Au nom d’une relo­cal­i­sa­tion des forces, 250 à [ … ]

L’exception françaiselire la suite…